La seule association à but non lucratif engagée pour plus de confort et de bon sens dans l’habitat.

Comment entretenir correctement votre climatiseur ?

Publié le 23 août 2018

Année après année, les périodes de canicule se multiplient durant l’été et favorisent l’utilisation en masse de climatiseurs, promesse de températures intérieures plus douces. Seulement, pour que votre équipement fonctionne bien, son entretien doit être effectué régulièrement, vous garantissant ainsi un rendement optimal et un air sain.  

Un marché en hausse

Chaque été, c’est la même chose, des milliers de personnes en France choisissent de lutter contre des températures estivales toujours plus élevées en délaissant leur ventilateur pour passer à l’étape au-dessus et investir dans un système de climatisation.

Le marché de l’air conditionné a progressé de 8 % dans le pays en 2017 avec 500 000 appareils commercialisés. 135 millions d’unités seraient vendues tous les ans dans le monde, d’après l'Agence internationale de l'énergie (AIE). Un nombre qui pourrait tripler d’ici à 2050 selon les projections de l’organisme.

La climatisation de confort s’impose désormais comme un moyen incontournable pour supporter les grosses chaleurs, une technologie qui doit s’accompagner de certaines règles d’usage pour que chacun puisse en tirer le meilleur profit. Parmi elles, le nettoyage de votre appareil doit faire l’objet d’une attention particulière et être réalisé régulièrement et cela, pour plusieurs raisons.

Bien entretenir votre climatiseur lui conférera un fonctionnement optimal sur la durée. Un appareil encrassé ou défectueux offrira en effet un rendement moindre et consommera beaucoup plus d’énergie qu’un climatiseur correctement révisé. En plus d’éviter les pannes, contrôler votre matériel vous permettra alors de maîtriser sa consommation et de réaliser des économies sur votre facture d’énergie.

L’inspection de votre climatiseur est également un moyen de prévenir le risque de maladies pouvant être causées par des appareils peu entretenus. Mal nettoyée, votre installation se transformera rapidement en nid à poussière, en zone propice aux moisissures et autres bactéries susceptibles de nuire à votre santé en affectant la qualité de l’air intérieur. Allergies, asthme, virus sont autant de maladies à craindre dans le cas d’un entretien trop rare.

Un entretien une à deux fois par an

Pour être sûr que votre climatiseur puisse tourner à plein régime sans danger, il est conseillé de l’entretenir une à deux fois par an, de préférence au printemps, pour le faire ensuite marcher sans souci durant l’été.

Avant de procéder au nettoyage de votre climatiseur, veillez toujours à le mettre hors tension.

Nettoyer les filtres de votre appareil

Le rôle des filtres est d’empêcher les particules d’être diffusées dans l’air que dégage votre climatiseur. C’est ici que s’infiltre naturellement la poussière. Nettoyer les filtres à air de la machine vous permet ainsi d’avoir un air intérieur non pollué.

Il suffit de sortir les filtres et de retirer la poussière à l’aide d’un aspirateur. Nettoyez-les ensuite avec un chiffon imbibé d’eau savonneuse et laisser les sécher. Une fois bien sec, replacez-les.

Cette action est à répéter souvent lorsque vous utilisez la climatisation car elle vous permettra de préserver la qualité de l’air intérieur de votre logement. Dans le cas où vos filtres seraient en mauvais état, n’hésitez pas à les remplacer.

Nettoyez les unités extérieures et intérieures

Toujours à l’aide d’un chiffon humide, nettoyez l’unité extérieure de votre installation en insistant notamment sur les sorties d’air qui peuvent être encombrées. Utilisez un chiffon sec pour sécher l’appareil.
Même chose pour l’unité intérieure qu’il faudra garder propre en vidant et nettoyant le bac à condensats. Vérifiez alors que le tuyau d’évacuation ne présente aucun bouchon.

Détartrez votre climatiseur

Le détartrage doit être effectué une fois par an. Pour que l’opération soit réussie, il est vivement conseillé de recourir à l’anticalcaire fourni par le fabricant et de respecter ses conditions d’utilisations.

Si votre contrôle est indispensable, il est enfin recommandé de faire appel à un professionnel une fois par an pour vérifier votre installation et procéder à sa maintenance. La règlementation exige par ailleurs que cette inspection soit obligatoirement effectuée tous les cinq ans.

Votre navigateur est obsolète

Pour accéder à ce site, vous devez mettre à jour votre navigateur