La seule association à but non lucratif engagée pour plus de confort et de bon sens dans l’habitat.

Confort d’été dans le logement : une notion désormais incontournable

Publié le 18 août 2022

Pendant longtemps, la notion de confort thermique dans le bâtiment, a consisté à ne s’intéresser presque exclusivement, qu’à la notion de confort durant les mois d’hiver.
Avec l’accroissement des pics de chaleur lié au dérèglement climatique touchant une part croissante de la population, il devient désormais incontournable, de prendre également en compte le confort thermique durant les mois d’été.

Le confort d’été et la RE2020

Si la notion de confort d’été n’est pas nouvelle, la RE2020, qui s’applique notamment aux constructions de maisons individuelles et d’immeubles collectifs depuis le 1ER janvier 2022, impose désormais de prendre en compte ce critère lors de la conception des bâtiments.
L’un des trois axes sur lequel repose la RE2020, consiste en effet à permettre aux occupants, de vivre dans un lieu de vie, adapté aux conditions climatiques futures, en tenant compte des épisodes de canicule, qui seront plus fréquents et intenses du fait du changement climatique.
C’est dans cette optique qu’a été créé l’indicateur Degrés Heures d’inconfort (DH), exprimé en « °C.h. »
L’indicateur DH s’apparente à un compteur, qui cumule chaque degré ressenti comme inconfortable.
Deux seuils spécifiques ont été définis : l'un pour la journée et l'autre pour la nuit, l'objectif étant que la température intérieure reste comprise entre 26 °C et 28 °C le jour et ne dépasse pas 26 °C la nuit. Au-delà de ces seuils, chaque degré supplémentaire est considéré comme inconfortable.

Les moyens pour atteindre le confort d’été

Si la climatisation semble la solution toute trouvée en termes de confort et de facilité pour rafraîchir son logement, elle ne saurait en aucun cas être l’unique option, compte tenu de son impact environnemental non négligeable.
Avant toute chose, il conviendra de prendre en compte les critères concernant la structure du bâtiment : le choix des matériaux, l’isolation, l’orientation, les ouvertures, les protections solaires… Il faudra également penser au système de ventilation, ainsi qu’à une éventuelle gestion automatisée des ouvrants et fermetures.
La couleur des matériaux utilisés n’est pas anodine : plus la couleur est claire (idéalement blanche), plus le rayonnement solaire est réfléchi et renvoyé vers l’atmosphère, entrainant un stockage moindre de la chaleur. Les peintures blanches réfléchissantes, sont d’ailleurs de plus en plus utilisées sur les toitures lorsque cela est possible.
Une solution amenée à se développer, consiste à végétaliser une toiture ou une façade, permettant non seulement de réguler la température intérieure, mais également la température ressentie dans la rue.
Attention par ailleurs aux surfaces vitrées, qui peuvent être à l’origine d’une forte élévation de la température si elles sont directement exposées au soleil. Le double, voire le triple vitrage sont recommandés et on pensera à installer des protections solaires, aussi bien à l’extérieur, qu’à l’intérieur du logement : brise-soleil, volets, stores, sans oublier les rideaux isolants thermiques, qui peuvent renvoyer plus des trois quarts des rayons solaires.

Le facteur humain

Tous ces aspects matériels, ne sauraient par ailleurs faire oublier la prise en compte des comportements individuels. À chacun de se prendre en main en adoptant les bons gestes : aérer tôt le matin et tard le soir, fermer fenêtres et volets en cas de fortes chaleurs et/ou d’absences (l’idéal étant d’avoir recours à une gestion automatisée permettant un pilotage à distance) et de manière plus générale, avoir un usage responsable de ses appareils électriques, ceux-ci pouvant générer un dégagement de chaleur plus ou moins important en fonctionnement.

Pour aller plus loin en fonction de vos besoins

Pour ceux qui souhaitent rénover leur logement et prendre en compte ce critère de confort d’été, Cercle Promodul / INEF4, a élaboré des fiches pratiques, centrées notamment sur le rafraîchissement passif.

Enfin, pour ceux qui souhaitent faire construire, Promotelec Services propose, au travers de sa label-promotelec-habitat-neuf.html">certification Habitat Neuf, différentes options permettant de prendre en compte le confort d’été.

Votre navigateur est obsolète

Pour accéder à ce site, vous devez mettre à jour votre navigateur