La seule association à but non lucratif engagée pour plus de confort et de bon sens dans l’habitat.

Contrôle des accès de votre domicile : en toute sécurité, avec la domotique

Le contrôle d’accès consiste à autoriser l’accès à son logement aux personnes de son choix par des moyens de reconnaissance visuelle ou sonore ou des équipements transmettant un ordre d’ouverture. Au service du confort, la maison connectée pilotable à distance est désormais une réalité.  

La sécurité des accès à un logement peut être assurée par des solutions indépendantes les unes des autres ou reliées entre elles par une installation domotique, afin d’optimiser coûts et travaux d’installation.

La domotique permet à différentes solutions de communiquer entre elles, d’échanger des informations et d’agir à bon escient. L’occupant du logement peut ainsi créer des scénarios de vie, c’est-à-dire des actions simultanées programmées en fonction d’un moment particulier, par exemple le départ du logement. Appuyer sur un simple bouton permet en un seul geste d’éteindre les lumières, de baisser les volets roulants et d’actionner l’alarme.

Au moyen d’un écran tactile ou d’un smartphone, il est désormais possible de centraliser et piloter l’ensemble des équipements et des fonctionnalités de son logement, sur place ou à distance.

Quelles solutions pour gérer les accès ?

Les matériels les plus couramment utilisés sont :

  • le clavier codé (par exemple, le digicode) : il remplace la clé par un code mémorisé qui transmet un ordre d’ouverture à la serrure électrique, ou gâche électrique. Une gâche électrique permet d’électrifier une serrure mécanique sans la modifier. Son installation est simple : un branchement électrique est nécessaire, ainsi que le remplacement de la contre-plaque située sur le montant de la porte.
  • Le portier audio: semblable au clavier codé, il permet en plus de donner l’accès à un tiers à l’aide d’une liaison vocale, via une transmission (par ligne téléphonique, radiofréquence ou courants porteurs en ligne) de type interphone et d’une commande d’ouverture à distance.
  • Le portier vidéo: identique au portier audio, il permet en plus la transmission de l’image de la personne qui demande l’accès. L’occupant peut aussi communiquer avec le visiteur et ouvrir (ou pas) sa porte à distance, à un livreur ou à une femme de ménage par exemple. Ce système fonctionne avec un bouton d’ouverture de porte ou une gâche électrique.

Ces matériels peuvent disposer d’une gestion horaire, permettant un accès quasiment libre (simple pression sur un bouton pour obtenir l’accès). Ils sont pour la plupart, traités « anti-vandale » et certains fonctionnent avec des badges au lieu d’une clé ou du code mémorisé.

  • La vidéosurveillance: elle est en plein essor. Une caméra peut être intégrée au détecteur de certains systèmes d’alarme. Une série de photos ou un film sont réalisés lors de la tentative d’intrusion et peuvent être reçus à distance sur un smartphone via un transmetteur pour donner l’alerte. Les caméras de sécurité à reconnaissance faciale commencent également à se développer (photo ci-dessous). Elles apprennent à reconnaître les visages et identifient les personnes qu’elles voient rentrer dans le logement. S'il s'agit d'un inconnu, le propriétaire est alerté sur son smartphone et peut prévenir immédiatement la police.
  • Les serrures électroniques: finie la recherche des clés perdues au fond du sac à main… Venues d’Amérique du Nord, les serrures électroniques font leur apparition depuis l’an dernier (photo ci-dessus). Elles fonctionnent avec différents modes de communication sans fil (wifi, bluetooth, NFC, radiofréquence…) et facilitent la vie quotidienne : ouverture et fermeture de la porte à distance par smartphone, accès donné à des personnes choisies, absence de clé, etc.

Ces serrures intelligentes s’installent sur n’importe quelle porte, rapidement. Elles sont connectées au smartphone et à internet par le biais d’une application mobile sécurisée. La porte peut être ouverte à distance par le smartphone, ou en approchant celui-ci de la serrure. D’autres accessoires peuvent aussi l’ouvrir : bracelet intelligent, carte magnétique comme dans les hôtels, etc.

  • Le lecteur biométrique fait également son apparition. Il permet d’entrer dans le logement en posant un doigt sur un capteur. Les empreintes digitales des occupants sont préalablement enregistrées. Des autorisations d’accès à certaines heures peuvent également être données à des tiers (femme de ménage, personnel soignant...). Le système fonctionne avec une gâche électrique.

Ce dispositif n’est pas encore très courant, mais au rythme auquel la technologie avance, on peut parier qu’il lui faudra peu de temps pour se faire une place sur le marché.

icon_toknow_bleu Bon à savoir : la certification NF-A2P

Elle a pour objectif de garantir la fiabilité des équipements de gestion de contrôle d’accès et des matériels électroniques de sécurité de détection d’intrusion, en technologie filaire ou radio.

Elle engage le constructeur et apporte des garanties complémentaires au marquage CE. Elle permet d’orienter le choix des utilisateurs dans la recherche de produits garantissant une fiabilité renforcée.

Par mail
Nos coordonnées

Association Promotelec, Tour Chantecoq,
5 rue Chantecoq
92808 PUTEAUX CEDEX

Vous êtes journaliste, contactez :
Luce Jolivet / Tél. 01 41 97 42 41
luce.jolivet@promotelec.com

Votre navigateur est obsolète

Pour accéder à ce site, vous devez mettre à jour votre navigateur