La seule association à but non lucratif engagée pour plus de confort et de bon sens dans l’habitat.

Les différents types de pompes à chaleur

Publié le 20 septembre 2021

Il existe aujourd’hui trois grandes familles de pompes à chaleur : géothermique, aérothermique, hydrothermique. Pour vous aider à choisir la solution la plus adaptée à vos besoins, nous vous expliquons comment fonctionne chacun des modèles de pompes à chaleur disponibles.

Qu’est-ce qu’une pompe à chaleur ?

La pompe à chaleur (PAC) est un système capable, via un compresseur et l’utilisation d’un fluide frigorigène, de capter l’énergie du sol et ou de l’air, et de la restituer au sein du logement.

Cette restitution et diffusion dans le logement peuvent se faire soit par l’eau (réseau hydraulique), via des radiateurs ou un plancher chauffant, soit par l’air via des cassettes d’air ou un système de gaines d’insufflation d’air.

Les pompes à chaleur puisent essentiellement l’énergie présente dans l’air extérieur (aérothermie) ou le sol (géothermie). En fonction de la source d’énergie, ce système sera plus adapté à certaines typologies d’habitation et à certaines zones climatiques.

Les pompes à chaleur existent également en fonctionnement hybride (couplage d’une pompe à chaleur électrique avec une chaudière au fioul/gaz pour assurer la relève/appoint).

>> Pour en savoir plus : voir la fiche 

 Quel type de PAC choisir en fonction de votre logement ?

La pompe à chaleur est particulièrement adaptée aux maisons individuelles, mais peut être mise en œuvre efficacement en appartement, en raison des différentes technologies disponibles :

La pompe à chaleur aérothermique

La pompe à chaleur aérothermique puise l’énergie dans l’air extérieur. C’est aujourd’hui la solution PAC la plus répandue dans les logements en France. Elle peut être installée facilement aussi bien en maison individuelle qu’en appartement.

Il existe deux types de pompe à chaleur aérothermique :

- la PAC air/air : la pompe à chaleur restitue l’air via des cassettes d’air ou un système de gaines d’insufflation. Ces systèmes sont essentiellement mis en œuvre dans le cas d’un chauffage initial électrique.

Dans ces installations, les radiateurs électriques sont généralement conservés pour fonctionner en appoint en période de grand froid, lorsque l’efficacité de la pompe à chaleur diminue et n’est plus suffisante pour répondre aux besoins.

- la PAC air/eau : la pompe à chaleur restitue la chaleur via des radiateurs ou un plancher chauffant. Ces systèmes sont majoritairement installés en remplacement d’une solution de type chaudière gaz, fioul ou bois. Cela permet de réutiliser l’installation existante telle que le plancher chauffant et les radiateurs.

Cependant, le remplacement des radiateurs par des modèles de radiateurs adaptés à un fonctionnement à basses températures  permettra d’obtenir une installation plus efficiente.

L’utilisation de l’énergie présente dans l’air rend ce système dépendant des conditions climatiques. Plus les températures extérieures seront basses et moins le système sera en mesure de fournir de la chaleur. Cette solution est donc moins adaptée aux climats rigoureux et nécessitera un appoint de chauffage en période de grand froid.

La pompe à chaleur géothermique

La pompe à chaleur géothermique puise l’énergie dans le sol. Elle est particulièrement adaptée pour les maisons individuelles, car il est nécessaire de disposer d’un terrain adapté pour implanter le réseau en charge de récupérer l’énergie.

La surface nécessaire sera d’autant plus grande que les capteurs utilisés sont de type horizontal.

L’utilisation de l’énergie présente dans le sol permet d’obtenir de bonnes performances même lors de faibles températures en raison de la faible variabilité de la température du sol, cette solution est donc plus adaptée aux climats rigoureux.

La pompe à chaleur hydrothermique

La pompe à chaleur hydrothermique, dite « eau-eau » fonctionne sur le même principe que la pompe à chaleur géothermique. Elle puise la chaleur dans une source d’eau (nappe phréatique, lac, cours d’eau…) et la redistribue dans le circuit du chauffage.

Ce type d’installation est plus complexe et nécessite une autorisation administrative.

Pour aller plus loin : les experts fabricants à contacter

Pour avancer dans votre projet et choisir la bonne solution, nous vous conseillons de prendre contact avec l’un des fabricants suivants : Groupe Muller, Atlantic...

 

>> Pour plus d'informations, découvrez notre campagne "C'est pas idiot... de choisir une pompe à chaleur"

C'est pas idiot
Votre navigateur est obsolète

Pour accéder à ce site, vous devez mettre à jour votre navigateur