La seule association à but non lucratif engagée pour plus de confort et de bon sens dans l’habitat.

Logement adapté : zoom sur les solutions qui facilitent les déplacements

Publié le 09 avril 2021

Adapter son logement afin de le rendre plus accessible est une étape importante pour favoriser le maintien à domicile. Conserver son autonomie face à un handicap, une perte de mobilité ou, simplement, au vieillissement, nécessite de prêter une attention particulière aux circulations verticales dans le logement. Comment se déplacer d’un niveau à l’autre ? La Fédération des Ascenseurs publie une nouvelle édition de son guide « Bien vieillir chez soi », qui regroupe l’ensemble des informations utiles concernant les solutions à mettre en œuvre pour garantir l’accès aux étages dans votre logement.

Anticiper pour gagner en confort dès maintenant

Vieillir dans une maison à étage, ou dans un immeuble sans ascenseur, c’est courir le risque qu’un jour, le logement cocon impose ses limites et ses conditions au moment où vos capacités physiques et psychiques seront confrontées à l’épreuve du temps ou à la maladie. Plus on vieillit, plus le logement devient un facteur essentiel d’autonomie, d’inclusion sociale et de bien-être.

En France, la question de l’adaptation des logements au vieillissement est au centre des enjeux de confort, de sécurité et de qualité de vie dans l’habitat. Alors que 8 Français sur 10 souhaitent vieillir chez eux, seuls 6 % des logements sont adaptés à la perte d’autonomie. Les travaux d’adaptation d’un logement s’envisagent la plupart du temps en réaction à un accident, et pour faire face à l’apparition de troubles sensoriels chez l’occupant.

Pourtant, pour avoir le temps de bien préparer son projet, sans se précipiter et se tromper, il est nécessaire d’anticiper dès aujourd’hui les besoins de demain. Une démarche préventive qui ne doit pas se limiter au simple équipement d’une salle de bains, pour concerner l’ensemble des postes d’amélioration du logement, à commencer par ceux qui permettront de faciliter les circulations.

Pour vous aider dans le projet d’adaptation de votre logement, la Fédération des Ascenseurs publie une nouvelle édition de son guide gratuit « Bien vieillir chez soi » dans laquelle sont présentées les diverses solutions de mobilité verticale présentes sur le marché, ainsi que les aides financières existantes et les organismes à solliciter pour concrétiser votre projet.

Quelles solutions pour votre logement ?

Le guide présente cinq opérations permettant d’améliorer l’accessibilité de votre logement :

  • La mise en œuvre d’un ascenseur, dans un bâtiment d’habitation collectif ou en maison individuelle ;
  • La mise en œuvre d’un élévateur domestique. La différence entre un élévateur et un ascenseur réside principalement dans la vitesse de déplacement. Cette dernière est beaucoup plus lente pour un élévateur ;
  • La mise en œuvre d’un monte-escalier. Un monte-escalier s’apparente à un fauteuil élévateur qui se déplace le long de votre escalier ;
  • La mise en œuvre d’une plateforme élévatrice verticale. Composée d'un plateau avec garde-corps ou cabine, d'un châssis et d'un système de levage, la plateforme élévatrice permet le transport vertical des individus ;
  • Si l’ascenseur existe, comment l’adapter à de nouveaux besoins ?

Pour chaque cas de figure, le guide vous explique la marche à suivre pour vous équiper de la solution appropriée : choix du modèle, conditions d’installation, règles d’usage, travaux à prévoir… Cette nouvelle mouture du guide « Bien vieillir chez soi » saura vous apporter toutes les réponses à vos questions et vous donner l’impulsion nécessaire pour amorcer votre projet d’aménagement.

Cette nouvelle version promet également une simplification des informations sur les aides financières, ainsi qu’une meilleure lisibilité des interlocuteurs et organismes en fonction des situations.

>> Téléchargez gratuitement le guide « Bien vieillir chez soi ».

* Source : OMS, Invs – Inpes – ministère de la Santé.

Votre navigateur est obsolète

Pour accéder à ce site, vous devez mettre à jour votre navigateur