La seule association à but non lucratif engagée pour plus de confort et de bon sens dans l’habitat.

Nettoyage de printemps : comment entretenir votre VMC ?

Publié le 31 mars 2020

La période de confinement peut être l’occasion de vous lancer dans un grand nettoyage de printemps de votre logement, et d’en profiter pour entretenir votre système de ventilation mécanique contrôlée (VMC). Une étape qui permet d’assurer le bon fonctionnement de votre VMC sur la durée, et de préserver la qualité de l’air intérieur de votre logement. Promotelec vous explique la marche à suivre.

Lutter contre la pollution de l’air intérieur

Si votre VMC nécessite un dépoussiérage régulier, le début du printemps est la période de l’année propice à un nettoyage en profondeur, après avoir fonctionné de manière intensive tout l’hiver à cause du chauffage et du manque d’aération.

Aérer quotidiennement votre logement est essentiel pour conserver un air intérieur sain et propre. Mais ce n’est pas toujours suffisant pour garantir le confort et le bien-être attendus pour protéger votre santé de la pollution de l’air intérieur, qui peut être 5 à 10 fois plus importante que la pollution de l’air extérieur.

La ventilation mécanique contrôlée permet ainsi de renouveler l’air intérieur en aspirant l’air vicié via des bouches d’aération, et en le remplaçant automatiquement par de l’air frais provenant de l’extérieur.

Pourquoi entretenir votre VMC ?

L’utilisation prolongée d’une VMC engendre une accumulation de saletés, poussière et autres débris, qui vont altérer son fonctionnement. Encrassée, la VMC perd alors de son efficacité, consomme davantage d’énergie, et s’use beaucoup plus rapidement.

L’entretien de la VMC permet de préserver durablement le moteur de l’équipement et de maintenir ainsi les performances de l’installation.

Pour l’occupant, le risque d’une VMC mal entretenue est de subir les conséquences de la pollution de l’air intérieur : mauvaises odeurs, problèmes d’humidité, apparition de moisissures, autant de facteurs qui peuvent impacter la santé de l’occupant (maux de tête, difficultés pour dormir, maladies respiratoires, etc.).

Comment nettoyer votre VMC ?

  • Couper le courant avant de démarrer le nettoyage ;
  • Dépoussiérer les entrées d’air et les bouches d’évacuation à l’aide d’un chiffon légèrement humide pour éviter l’obstruction de celles-ci par les poussières et à plus long terme les moisissures ;
  • Dépoussiérer le moteur et contrôler l’usure des roulements lorsque cela est possible ;
  • Selon les cas, nettoyer ou remplacer les filtres dans le cas d’une VMC double flux. Il est conseillé de les remplacer tous les six mois ;
  • Selon la typologie des gaines, un nettoyage de l’intérieur des gaines peut être réalisé à l’aide d’un aspirateur ;
  • Tous les trois ans, faites intervenir un professionnel qui réalisera un nettoyage complet de l’installation procédera et vérifiera le bon fonctionnement de vos équipements.

>> Pour plus d’informations sur le fonctionnement d’une VMC, cliquez ici.

Votre navigateur est obsolète

Pour accéder à ce site, vous devez mettre à jour votre navigateur