La seule association à but non lucratif engagée pour plus de confort et de bon sens dans l’habitat.

Objets déco « Do it yourself » : s’il y a de l’électricité, attention aux dangers !

Publié le 09 juillet 2021

De plus en plus de Français aiment pratiquer le « Do It Yourself », laissant libre court à leur créativité pour fabriquer eux-mêmes leurs propres objets de décoration. A la fois divertissant et utile, le « fait-maison » nécessite de prendre certaines précautions lorsque l’activité fait intervenir des éléments électriques. Promotelec vous indique certaines règles de sécurité à ne pas négliger pour rester en sécurité lors de cette activité.

Un phénomène de société qui touche tous les Français

La saison estivale qui démarre est généralement une période plébiscitée par les Français pour réaliser des petits travaux dans leur logement. Qu’ils relèvent de la rénovation ou de la décoration pure et dure, ces travaux sont de plus en plus réalisés par les particuliers eux-mêmes, confiants de se lancer dans ce type d’activité dès lors qu’ils disposent du savoir-faire nécessaire.

D’après les données communiquées sur le sujet par l’institut Ipsos en février dernier, 96 % des Français seraient adeptes du « faire soi-même », un phénomène qui concerne en premier lieu la cuisine (88 %), la réparation (63%) et le recyclage (57%) d’objets, mais aussi la création (36%) et la confection (32%) d’objets nouveaux.

La maison est un terrain propice au DIY et fabriquer ses propres éléments de décoration devient une passion pour de plus en plus de Français qui voient dans cette activité une manière créative, ludique et parfois économique, de donner une touche personnelle à leur intérieur.

Seulement, le DIY peut comporter des risques selon la nature de l’objet à concevoir. Et parmi les objets stars des tutoriels et autres billets blogs spécialisés, la lampe à faire soi-même peut devenir problématique si les règles de sécurité électrique ne sont pas respectées.

La fabrication d’une « lampe nomade » ou d’une suspension lumineuse doit en effet se dérouler avec toutes les précautions pour garantir la sécurité des personnes et se protéger d’un risque d’électrisation, d’électrocution ou de dommages matériels.

Les règles de sécurité à suivre pour fabriquer ce type d’objet

  • L’ensemble des tâches doit être réalisé hors tension. Veillez ainsi à débrancher la lampe du secteur.
  • Le matériel électrique employé doit être conforme à la règlementation en vigueur (NF pour la France, EN pour l’Union Européenne). Evitez les éléments d’occasion, votre sécurité passe par l’achat de produits neufs.
  • Utilisez une ampoule LED afin de ne pas causer de surchauffe.
  • Optez pour une douille constituée de matériaux présentant une double isolation ou une isolation renforcée.
  • Au niveau de la douille, le câble inséré devra être dénudé, ainsi que les fils électriques. Les brins doivent être torsadés et insérés dans les bornes de connexions.
  • Si vous prévoyez de doter votre lampe d’un couvercle, assurez-vous qu’il soit également constitué d’un matériau isolant.
  • Dans le cas où vous utilisez une enveloppe conductrice (un sceau en métal par exemple), il faut que le câble d’alimentation comporte un fil de terre.
  • Ne pas positionner votre lampe à côté d’un point d’eau.
  • Reliez votre lampe à une prise de courant qui sera alimentée par un disjoncteur de 16 Ampères et protégée par un dispositif différentiel de 30 mA (mili Ampères).

 

Votre navigateur est obsolète

Pour accéder à ce site, vous devez mettre à jour votre navigateur