La seule association à but non lucratif engagée pour plus de confort et de bon sens dans l’habitat.

Prolongement du Crédit d’impôt à la transition énergétique (CITE), les fenêtres maintenues

Publié le 11 janvier 2019

Exclue du dispositif en 2018, l’acquisition des fenêtres est réintégrée dans le CITE depuis le 1er janvier 2019.

Le CITE a été reconduit cette année dans sa version initiale via l’article 57 de la loi de Finances. D’abord annoncé pour 2019, le versement sous forme de prime attribué à la fin des travaux est finalement reporté à 2020.

Le dispositif offre la possibilité aux ménages réalisant des travaux pour améliorer la performance énergétique de leur logement de bénéficier d’une aide fiscale leur permettant de déduire de leur impôt sur le revenu jusqu’à 30 % des dépenses liées aux travaux.

Un taux de 15 % pour changer de fenêtres

Après avoir été exclu du CITE en 2018, le remplacement des fenêtres fait de nouveau partie des dépenses éligibles au dispositif dans sa version 2019. Le taux de crédit d’impôt pour ce type de travaux est fixé à 15 % des dépenses engagées, avec un plafond limite de 100 euros par fenêtre.

Pour bénéficier de cette aide, les travaux doivent concerner le remplacement d’un simple vitrage par une solution plus performante (double ou triple vitrage).

A qui s’adresse le CITE ?

Le CITE est accessible à tous les demandeurs (propriétaires, locataires ou occupants à titre gratuit) sans condition de ressources. Il faut néanmoins que le demandeur effectue des travaux pour son habitation principale et que la construction de son logement date de plus de deux ans.

Ce crédit est attribué pour des dépenses payées jusqu’au 31 décembre 2019.

Quels travaux sont éligibles aux CITE ?

Au-delà de l’acquisition de nouvelles fenêtres, le CITE englobe toute une série de travaux à visée énergétique, qui permettent de mieux isoler le logement et de le rendre moins énergivore : installation d’une pompe à chaleur, d’une chaudière à haute performance énergétique, d’un système de production d’eau chaude sanitaire fonctionnant aux renouvelables, pose de matériaux d’isolation thermique, etc.

Pour consulter la liste des travaux concernés par le CITE, rendez-vous à l’adresse suivante : www.economie.gouv.fr/particuliers/credit-impot-transition-energetique-cite

A qui faire appel pour vos travaux ?

Pour bénéficier du CITE, les travaux doivent être réalisés par un professionnel disposant de la mention Reconnu garant de l’environnement (RGE).

Pour trouver un professionnel RGE, rendez-vous sur notre espace dédié

A combien s’élève le CITE ?

Avec le CITE, vous avez la possibilité de bénéficier d’un taux de crédit d’impôt pouvant aller jusqu’à 30 % du montant des travaux.

Dans le cas d’une pose de cuve à fioul, le taux peut exceptionnellement atteindre 50 % des dépenses.

Si l’aide ne peut dépasser 100 euros par achat de fenêtre, le montant du CITE peut ainsi monter jusqu’à 8.000 euros au total pour l’ensemble des travaux effectués par une personne seule et 16.000 euros pour un couple. S’ajoute à cela, 400 euros supplémentaires par personne à charge.

>> Pour avoir davantage d’informations sur le CITE, rendez-vous sur le site service-public.fr

Votre navigateur est obsolète

Pour accéder à ce site, vous devez mettre à jour votre navigateur