La seule association à but non lucratif engagée pour plus de confort et de bon sens dans l’habitat.

Quelques conseils pour garder votre habitat frais cet été

Publié le 02 août 2020

L’été, la montée des températures peut rapidement rendre votre logement difficile à vivre. Pour vous aider à faire face à la chaleur, Promotelec vous conseille certains gestes qui permettront de préserver le confort de votre intérieur.

Plusieurs facteurs ont un impact sur le confort d’été de votre logement : sa position géographique, son exposition, son isolation ou encore les températures extérieures. Si de plus en plus de Français choisissent d’installer une climatisation pour passer l’été au frais, d’autres dispositions peuvent également être prises pour vous permettre de conserver des conditions de vie agréables malgré la chaleur.

Aérer votre logement au bon moment

La journée, le soleil traverse vos fenêtres, ce qui peut provoquer une sorte d’effet de serre qui va faire augmenter significativement la température intérieure de votre logement. Pour éviter une surchauffe insupportable, il est conseillé de laisser vos fenêtres et vos volets fermés toute la journée.

Attendez le soir, lorsque la température a baissé, pour ouvrir et aérer vos pièces. Si vous le pouvez, gardez vos fenêtres ouvertes durant la nuit pour faire circuler l’air et rafraîchir votre logement au maximum.

Fermez de nouveau vos fenêtres dès le petit matin pour conserver la fraicheur emmagasinée durant la nuit, et empêcher la chaleur d’entrer.

Bien protéger vos fenêtres

Pour éviter que la chaleur ne pénètre trop dans votre logement, il est nécessaire de bien équiper vos fenêtres pour bloquer les rayons de soleil.

La pose de protections extérieures s’impose ici comme l’une des solutions les plus efficaces : volets roulants, volets battants, persiennes, stores extérieurs, ou encore vitrages pare-soleil… ces solutions permettront de gagner en confort d’été en réduisant les apports solaires de votre logement.

Optez également pour des couleurs de rideaux, ou de stores, claires, qui réfléchiront la lumière plutôt que d’absorber la chaleur émise par le soleil.

Limiter l’utilisation des appareils de cuisson

L’usage du four, ou des plaques de cuisson, produit de la chaleur et participe à faire monter la température à l’intérieur de votre logement. Si vous ne pouvez pas vous passer de vos appareils de cuisson, cuisinez davantage le soir.

Le brasseur d’air est votre meilleur ami

Beaucoup moins énergivore qu’une climatisation, un brasseur d’air, ou ventilateur, vous permettra de traverser les étés les plus chauds sans trop subir la météo. Les appareils disponibles aujourd’hui sur le marché sont performants et projettent un flux d’air efficace pour une pièce entière.

Certains modèles sont connectés, pilotables à distance, quand d’autres disposent également d’une option « silence » pour le laisser fonctionner la nuit dans votre chambre sans être dérangé par le bruit.

Le rafraîchisseur, une alternative à la climatisation

Moins énergivore qu’une climatisation et plus efficace qu’un brasseur d’air, cette solution vise à diminuer la température de quelques degrés grâce à l’évaporation de l’eau présente dans le rafraîchisseur. Le passage de l’état liquide à l’état gazeux nécessite de l’énergie qui sera captée dans l’air et entraînera la baisse de température.

Cet équipement consiste en un groupe de ventilation avec un réservoir d’eau intégré et un échangeur pour assurer l’évaporation de l’eau au passage de l’air.

Ce système aura pour conséquence la forte augmentation du taux d’humidité dans votre logement. Il conviendra donc d’aérer régulièrement les pièces, mais également de nettoyer régulièrement le réservoir pour éviter le développement de bactéries et d’odeurs.

Votre navigateur est obsolète

Pour accéder à ce site, vous devez mettre à jour votre navigateur