La seule association à but non lucratif engagée pour plus de confort et de bon sens dans l’habitat.

Rénovation énergétique : combien ça coûte ?

Publié le 07 janvier 2020

Rénover son logement est un moyen efficace pour gagner en confort et en sécurité mais qui nécessite un certain investissement financier, parfois difficile à évaluer quand on n’est pas un professionnel du bâtiment. Pour vous aider à avoir une idée plus précise du coût de vos travaux, l’Agence de l’Environnement et de la Maitrise de l’Énergie (Ademe) a réalisé une étude qui estime le montant des principales opérations de rénovation.

Le budget des travaux est souvent présenté comme un des principaux freins à la rénovation énergétique des logements. Pour bien préparer son projet, il est en effet important d’appréhender en amont les coûts liés à la rénovation de son habitat.

Afin de réaliser son étude, l’ADEME a collecté et analysé les prix et les caractéristiques de près de 12.000 gestes de rénovation énergétique menés par des ménages français sur une période d’un an et demi.

Cette enquête permet d’établir à titre indicatif une fourchette de prix pour chaque geste classique de rénovation. Chaque chantier est en effet différent d’un autre, et son coût pourra varier en fonction de certains éléments, comme la main-d’œuvre, le type de matériel installé ou la situation de votre logement.

L’isolation, premier poste de rénovation d’un logement

 Avec 38 % des travaux recensés dans l’étude, l’isolation thermique des parois opaques s’impose comme le premier geste de rénovation dans un logement, suivi par le chauffage (26 %).

Le prix de l’isolation par m2 dépend en premier lieu de la nature des travaux entrepris, et du type d’isolation installé :

Plancher bas : de 40 € (fourchette basse) à 60 € (fourchette haute)

Combles perdus : de 26 € à 57 €

Rampants : de 27 € à 89 €

Isolation thermique par l’extérieur : de 111 € à 181 €

Isolation thermique par l’intérieur : de 42 € à 71 €

Les systèmes de chauffage (puissance médiane d’environ 10 kW pour chaque installation, sauf pour les chaudières gaz et fioul 25 kW)

  • Bois : de 3.772 € à 6.677 €
  • Gaz : de 3.880 € à 6.822 €
  • Fioul : de 5.573 € à 9.120 €
  • PAC air-eau : de 6.419 € à 14.846 €
  • PAC air-air : de 3.321 € à 11.283 €
  • Poêle : de 2.532 € à 5.856 €

La zone climatique de votre région aura une influence sur le choix de votre système de chauffage. Alors que les poêles à bois seront plus répandus en zone H2, les chaudières (gaz, bois, fioul) et les PAC seront plus présentes en zone H1.

Les menuiseries (prix par ouverture)

  •  Fenêtre : de 381 € à 850 €
  • Fenêtre de toit : de 458 € à 1.132 €
  • Porte-fenêtre : de 473 € à 1.519 €
  • Porte : de 1.438 € à 2.364 €

La ventilation

  •  Simple flux : de 672 € à 1.193 €
  • Hygro B : de 614 € à 1.426 €
  • Hygro A : de 803 € à 1.280 €
  • Double flux : de 3.508 € à 5.504 €

Le système d’eau chaude sanitaire

  • Classique : de 960 € à 1.357 €
  • Chauffe-eau thermodynamique individuel (CETI) : de 2.549 € à 3.497 €
  • Chauffe-eau solaire individuel (CESI) : de 6.069 € à 8.310 €
  • Système solaire combiné (SSC) : de 12.683 € à 19.766 €

>> Pour consulter l’étude complète, cliquez ici.

Recommandations :

Afin de garantir la qualité des travaux, faites appel à un professionnel présentant la mention « Reconnu garant de l’environnement » (RGE). En plus de vous rassurer quant aux compétences du professionnel, cette mention est généralement requise pour bénéficier de toutes les aides financières attribuées dans le cadre d’une rénovation.

Pour bien préparer vos travaux, rendez-vous sur le site www.faire.com, où vous pourrez trouver des conseillers pour vous accompagner sur les aspects techniques et financiers de vos projets.

Votre navigateur est obsolète

Pour accéder à ce site, vous devez mettre à jour votre navigateur