La seule association à but non lucratif engagée pour plus de confort et de bon sens dans l’habitat.

Comment bien choisir ses équipements économes en énergie ?

Publié le 18 novembre 2016 - Modifié le 15 décembre 2016

Pour consommer moins d’énergie dans son logement, l’un des leviers consiste à s’équiper en appareils plus économes en énergie. Ce n’est pas anodin : choisir des appareils très performants peut faire baisser la facture de 60 % (1).

Aujourd’hui, 52 % de la consommation d’énergie d’un logement concernent les usages spécifiques de l’électricité : l’électroménager, la micro-informatique et l’audiovisuel. Selon l’Ademe, la consommation d’électricité des petits appareils électroménagers a doublé sur 20 ans.

Le choix des équipements économes en énergie impacte directement la facture électrique.

 

  • Électroménager, privilégiez les produits A+++

Un ménage paie en moyenne 80 € par an pour le poste « froid » (frigidaire, congélateur) et autant pour le poste « lavage » (vaisselle et linge) (2).

Pour dépenser moins, remplacez vos anciens appareils électroménagers par des appareils plus économes, en les choisissant de préférence de classe A+++ sur l’étiquette énergie (voir encadré), notamment le réfrigérateur et le sèche-linge, les deux équipements les plus gourmands en énergie. Ils consomment de 20 à 50 % d’énergie en moins qu’un équipement classé A+, la classe la moins performante sur le marché actuellement pour les réfrigérateurs.

Une fois équipé, il ne faut pas oublier l’entretien, qui impacte également la facture. Dégivrez par exemple le frigidaire en moyenne tous les 6 mois. Au-delà de 5 mm de givre, le congélateur consomme 30 % d’électricité en plus.

Equipements électriques économes en énergie

  • Éclairage, choisissez les lampes LED

Un ménage paie en moyenne 45 € par an pour l’éclairage (2).

Privilégiez les lampes à LED est la solution la plus économique pour s’éclairer. Elles sont plus écologiques et plus performantes que les lampes fluocompactes (LFC). Les lampes halogènes sont plus gourmandes en énergie, et leur durée de vie est plus faible.

 

  • Audiovisuel et micro-informatique…

Choisissez plutôt un ordinateur portable, qui consomme de 50 à 80 % d’énergie en moins qu’un poste fixe. Privilégiez les imprimantes à jet d’encre aux imprimantes laser.

Préférez un téléviseur LCD à un écran plasma, qui consomme 3,5 fois plus qu’un téléviseur à tube cathodique.

 

  • Cuisson, l’induction pour réaliser 20 à 25 % d’économie

Dans la cuisine, choisissez plutôt une plaque à induction, qui consomme 20 à 25 % de moins qu’une plaque en fonte ou vitrocéramique.

Evitez les fours à pyrolyse, très énergivores, au profit d’un four à catalyse, qui ne consomme pas d’énergie pour son nettoyage. Les fours combinés (four et micro-ondes) sont les plus économes : temps de cuisson réduit, économie de 66 à 75 %.

Et pour faire des économies sur le poste « chauffage », cliquez ici.

(1) Source : Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME)
(2) Source : EDF

Bon à savoir !

Guide Top Ten, un comparateur pour acheter économe

A l’initiative du WWF-France et de l’association de consommateurs CLCV, un comparateur d’achat a été créé en ligne, www.guidetopten.fr. Il fournit des informations permettant d’évaluer l’efficacité énergétique des produits : caractéristiques et indications des fabricants, consommation d’énergie, coût d’utilisation, etc.

Les administrateurs du site s’informent des tests existants et vérifient quand c’est possible la cohérence des déclarations des fabricants. Des conseils sont également donnés pour bien s’équiper et bien utiliser ses appareils.

L’étiquette énergie

Elle renseigne le consommateur sur les performances de l’appareil et sur sa consommation d’énergie. L’efficacité énergétique est mesurée en classes, d’A+++ (très économe) à D, F ou G (peu économe). Plus la classe est élevée, moins la consommation d’énergie est importante.

Avec une classe élevée, le coût d’achat sera plus important, mais le fonctionnement de l’appareil plus économique.

  • Créée en 1994
  • Obligatoire sur tout le gros électroménager, les climatiseurs, les chaudières, les équipements de production d’eau chaude sanitaire, les téléviseurs, les lampes électriques, les hottes de cuisine, etc.
  • Elle indique également :
    • la consommation d’énergie annuelle ;
    • la consommation d’eau et la capacité de lavage et d’essorage (pour les lave-linge) ;
    • le niveau sonore ;
    • le nombre de couverts, la classe d’efficacité de séchage et la consommation d’eau (pour un lave-vaisselle) ;
    • le volume net des compartiments (pour les réfrigérateurs et congélateurs).
  • Une révision européenne est en cours pour simplifier l’étiquette énergie, rendue complexe depuis la multiplication des « + ».
Votre navigateur est obsolète

Pour accéder à ce site, vous devez mettre à jour votre navigateur