La seule association à but non lucratif engagée pour plus de confort et de bon sens dans l’habitat.

Déplacements dans le domicile : des solutions existent pour les personnes à mobilité réduite

Publié le 17 juin 2016

De nombreuses solutions existent pour faciliter les déplacements au sein du domicile d’une personne à mobilité réduite ou à l’autonomie diminuée, même temporairement. Elles ne nécessitent pas nécessairement de gros travaux.

Les équipements répondent à des fonctions ponctuelles ciblées, en fonction de chaque situation. En rénovation, les solutions radio, à coût plus faible et d’installation plus facile seront privilégiées, tandis qu’une rénovation plus lourde pourra intégrer des équipements filaires. Dans tous les cas, demandez conseil à un installateur électricien qui saura vous conseiller en fonction de vos besoins.

Les fonctions permettant de parer à un manque d’autonomie ou de mobilité répondent à plusieurs attentes :

Éviter les chutes le jour

  • Compensateur de tombée de nuit

Lorsqu’une personne s’assoupit dans la journée dans son fauteuil ou son canapé, la nuit peut être tombée dans l’intervalle. Le réveil et la pénombre peuvent créer une certaine confusion, qui risque d’entraîner une chute. Installé au-dessus d’une fenêtre, le compensateur de tombée de nuit se présente comme une barre de LEDS qui s’allument automatiquement dès que la lumière naturelle décline. La personne ne se réveille ainsi pas dans le noir.

  • Interrupteurs rétro-éclairés

Pour les personnes dont la vue est déficiente, des interrupteurs très contrastés et/ou lumineux, facilitent le repérage. Visibles dans l’obscurité, ils présentent l’avantage de donner un point de repère à l’occupant, qui peut allumer la lumière plus facilement. Les interfaces et leur disposition doivent être adaptées aux habitudes et aux capacités des personnes, afin de garantir une totale acceptation de l'installation.

  • Douille à détection de mouvement 

Elle permet de se déplacer dans la maison facilement sans avoir à chercher les interrupteurs. Elle s'allume dès que la présence d'une personne est détectée, puis elle s'éteint toute seule assurant ainsi sécurité, confort et économie d’énergie.

Éviter les chutes la nuit

  • Chemin lumineux 

Idéal pour les déplacements nocturnes, le chemin lumineux balise le parcours de la chambre à la salle de bains ou dans un couloir ou un escalier. Il diffuse une lumière douce bleue ou blanche en continu, inférieure à 5 lux(1) et guide les personnes dans leurs déplacements sans pour autant les gêner visuellement. Il peut être allumé par un bouton ou interrupteur placé à la tête du lit, par exemple, ou associé à des détecteurs de présence, situés de part et d’autre du lit. Lorsqu’une personne se lève, elle déclenche l’allumage du chemin lumineux à son passage devant les détecteurs.

  • Détecteur de présence

Outre le déclenchement de la lumière la nuit (mais aussi le jour), certains détecteurs de présence intelligents apprennent en deux semaines environ les habitudes de vie des occupants. En cas de sous-activité, ils déclenchent l’alerte auprès d’un centre de télésurveillance.

  • Veilleuses

Une autre solution consiste à équiper son appartement ou sa maison de veilleuses. Cette solution n’est pas la plus économe, puisqu’elle implique une consommation d’énergie permanente.

 

Pallier à un manque de mobilité

L’automatisation des volets roulants à l’aide d’une commande centralisée peut être complétée par l’automatisation de fenêtres ou de portes intérieures ou extérieures. Cet automatisme nécessitera une installation filaire.

Détecter les chutes

  • Capteurs de chute 

Ces capteurs détectent un mouvement rapide comme une chute. Dès qu’elle survient, une alerte est envoyée au centre de téléassistance qui se charge d’intervenir ou d’avertir les proches.

  • Capteur d’activité

Posé sur la porte du réfrigérateur, un capteur peut également analyser l’activité au sein du logement. Si la porte n’est pas ouverte pendant un certain temps, un centre de télésurveillance donne l’alarme.

  • Médaillon d’appel

S’il n’est pas directement dédié à la sécurité des déplacements, le médaillon d’appel est cependant un moyen efficace pour une personne âgée d’appeler au secours en cas de chute ou de malaise. Le médaillon d’appel peut se porter en pendentif ou en bracelet. Il est lui aussi relié à une centrale de téléassistance.

 

(1) Lux : unité de mesure de l’éclairement lumineux.

Votre navigateur est obsolète

Pour accéder à ce site, vous devez mettre à jour votre navigateur