La seule association à but non lucratif engagée pour plus de confort et de bon sens dans l’habitat.

Locataires, vérifiez vos équipements énergétiques pour gagner en confort et réaliser des économies

Publié le 21 novembre 2016

La présence d’équipements à haute performance énergétique dans le logement que vous louez est un atout pour vous. Les bénéfices : confort et économies d’énergie.

Dès votre première visite du logement, demandez à voir le diagnostic de performance énergétique (DPE), obligatoire lors d’une location. Il vous renseignera sur le niveau de consommation d’énergie du logement et sur la qualité de son isolation. Le DPE précise également les équipements de chauffage et indique la quantité d’énergie consommée ou estimée pour le chauffage, la production d’eau chaude sanitaire et le refroidissement.

Vous constaterez peut-être que le logement possède des équipements récents, présentés par le propriétaire ou l’agence immobilière comme moins gourmands en énergie. Qu’en est-il vraiment ?

Locataire confort avec équipement électrique haute performance

Quels sont les équipements de chauffage économes en énergie ?

Le chauffage représente environ 65 % des consommations d’un logement. Sachez reconnaître les modes de chauffage et les équipements économes. Dans un immeuble collectif, regardez s’il existe un compteur individuel de chauffage, un thermostat ou des robinets thermostatiques permettant de régler la température de confort.

  • Depuis 2013, certains émetteurs de chauffage électrique dits « intelligents » sont équipés de détecteurs automatiques : ils se coupent dès qu’une fenêtre est ouverte. Ils bénéficient également d’une régulation qui permet d’assurer le confort des occupants à leurs justes besoins et une facture d’énergie maîtrisée.
  • Les panneaux rayonnants apportent une sensation de confort, une meilleure régulation de température et une montée en température plus rapide au retour d’une absence prolongée. Un grand avantage des appareils de chauffage électrique est la montée rapide en température de confort : environ une minute au lieu d’une heure pour les radiateurs à eau chaude.
  • Un plancher ou un plafond rayonnant contribuent à une bonne performance énergétique grâce à leur système de régulation, de programmation ou de détection. Leur besoin de maintenance est quasi inexistant.
  • La présence d’un gestionnaire d’énergie pour assurer la programmation centralisée en fonction de l’occupation du logement est un atout : en abaissant la température du logement la nuit et en période d’absence, il permet d’obtenir de 10 à 25 % d’économie. Certains boîtiers peuvent programmer plusieurs zones à des températures différentes (par exemple, une température de confort de 20 °C dans le salon et 19 °C dans les chambres).
  • Une chaudière gaz à condensation récente permet de réaliser jusqu’à 20 % d’économie d’énergie en comparaison avec une chaudière classique. Elle induit cependant un entretien annuel obligatoire à la charge du locataire, tandis qu’un chauffage électrique ne nécessite aucune maintenance.

Les équipements de production d’eau chaude et de chauffage par énergie renouvelable aussi source d’économies…

La production d’eau chaude sanitaire est le deuxième poste de consommation d’énergie dans le logement. Comme les équipements de chauffage, un appareil bénéficiant d’un marquage de qualité de type NF Électricité Performance catégorie 3 étoiles ou NF PAC est un gage de qualité et de durabilité. 

Outre le fait qu’elles ne produisent pas de gaz à effet de serre, le coût d’usage des solutions utilisant les énergies renouvelables est réduit.

La ventilation, un équipement à prendre compte pour réduire la facture

  • C’est peu connu, mais l’air intérieur est souvent davantage pollué que l’air extérieur. Une ventilation performante et bien entretenue contribue à un air sain à l’intérieur du logement.
  • En limitant les déperditions énergétiques d’une habitation, la ventilation double flux permet de réduire la facture chauffage d’environ 15 %.

L’isolation du logement, gage de qualité

Bien qu’il ne s’agisse pas d’équipements, la qualité de l’isolation du logement que vous louez est un point important. Une bonne isolation rime avec de moindres consommations d’énergie et un meilleur confort thermique, été comme hiver. La présence de double vitrage est un atout pour une bonne isolation à la fois thermique et acoustique.

Si le logement est situé en dernier étage, demandez si une isolation spécifique a été mise en œuvre sous toiture. Repérez les éventuelles tâches de moisissures dans les coins au sol et au plafond, synonymes de parois froides ou de défaut de ventilation.  

Ce tour d’horizon vous permettra d’évaluer le niveau de confort du logement.

Votre navigateur est obsolète

Pour accéder à ce site, vous devez mettre à jour votre navigateur