La seule association à but non lucratif engagée pour plus de confort et de bon sens dans l’habitat.

Comment réaliser des économies sur la production d’eau chaude sanitaire ?

Publié le 18 novembre 2016

La production d’eau chaude sanitaire est gourmande en énergie : elle représente en moyenne 12 % des consommations d’énergie d’un logement. L’achat d’appareils récents, plus économes et plus performants permettra de réduire votre facture énergétique.

À l’occasion d’une rénovation, changer d’énergie ou d’équipements pour améliorer la performance des systèmes et optimiser la production d’eau chaude sanitaire est un bon moyen de réduire sa facture énergétique.

Les équipements qui fonctionnent avec des énergies renouvelables sont les plus économes :

  • le chauffe-eau solaire individuel (CESI)

Il permet d’économiser de l’énergie en utilisant celle gratuite du soleil, qu’il transfère à un ballon de stockage après l’avoir récupérée grâce à des capteurs thermiques intégrés en toiture. Un chauffe-eau solaire peut couvrir 50 à 80 % des besoins en eau chaude d’une famille de 4 personnes. Cet équipement bénéficie du crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) de 30 % sur les équipements.

  • le chauffe-eau thermodynamique

Il est généralement mis en œuvre en remplacement d’un ballon électrique standard, il permet alors de conserver le confort lié au volume d’accumulation en réduisant fortement les consommations énergétiques. Le chauffe-eau thermodynamique se compose d’un volume de stockage de 150 à 250 litres d’eau et d’une pompe à chaleur de faible puissance. Il produit de l’eau chaude en puisant des calories dans l’air extérieur, dans l’air ambiant d’un local non chauffé (le garage, par exemple) ou dans l’air extrait de la salle de bains, des WC et de la cuisine. Il permet des économies d’énergie pouvant aller jusqu’à 70 %.

Pour assurer le meilleur confort d’utilisation, adaptez le dimensionnement du chauffe-eau thermodynamique à la typologie du logement.

L’utilisation du chauffe-eau en mode éco assure à l’utilisateur un cycle de chauffe s’appuyant uniquement sur la pompe à chaleur, donc avec le meilleur rendement. Pour un fonctionnement encore plus économe, certains modèles peuvent être réglés sur le tarif heures creuses d’EDF.

Découvrez le chauffe-eau thermodynamique avec La Minute Promotelec :

  • la pompe à chaleur double service

Elle assure à la fois le chauffage de votre logement ainsi que la production d’eau chaude sanitaire en puisant les calories de l’air ou du sol. Elle permet de diviser la facture énergétique par 3, voire 4.

Les chauffe-eau thermodynamiques et les PAC double service consomment une faible quantité d’électricité, d’où une plus grande maîtrise des coûts d’utilisation.
D’autres modèles de chauffe-eau fonctionnent au gaz ou à l’électricité :

  • le chauffe-eau gaz à condensation et la chaudière gaz à condensation

Si vous possédez déjà une chaudière gaz ou un chauffe-eau au gaz et que vous souhaitez conserver cette énergie, la chaudière gaz ou le chauffe-eau à condensation permet de réaliser 20 % d’économie d’énergie par rapport à une chaudière classique.

  • le chauffe-eau électrique à accumulation

Le ballon électrique à accumulation chauffe l’eau en plusieurs heures (généralement durant les heures creuses pour plus d’économies) puis la stocke pour la rendre disponible à tout moment de la journée.

Pour optimiser son installation, il convient de choisir un ballon à la capacité adaptée à ses besoins et faisant l’objet d’une bonne isolation pour limiter ses déperditions.

Certains ballons sont capables d’adapter le volume de chauffe aux usages, permettant ainsi de réduire les dépenses énergétiques.

La recommandation de Promotelec

Pour assurer une sécurité maximale et des performances optimales, utilisez des équipements bénéficiant du marquage NF Électricité Performance 3 étoiles.

Intéressez-vous également à la configuration de l’installation : plus l’équipement de production sera placé loin du point de tirage, plus il générera de pertes de chaleur. Afin de minimiser ces pertes, assurez-vous que le circuit de distribution d’eau chaude soit bien isolé.

 

icon_toknow_bleuBon à savoir

Selon la nature de l’eau, les dépôts de calcaire (jusqu’à plusieurs centimètres d’épaisseur selon les cas) peuvent réduire l’efficacité du ballon en se déposant sur la résistance et sur les parois.

Votre navigateur est obsolète

Pour accéder à ce site, vous devez mettre à jour votre navigateur