La seule association à but non lucratif engagée pour plus de confort et de bon sens dans l’habitat.

Une installation électrique en sécurité, qu’est-ce que c’est ?

Publié le 18 novembre 2016

Plus votre logement est ancien, plus le risque est grand que votre installation électrique soit vétuste et donc dangereuse. Pour être en sécurité, votre installation électrique doit comporter 6 points de sécurité fondamentaux.

Dans 96 % des cas, les installations électriques à risque se trouvent dans les logements construits avant 1974. Près de 9,6 millions de logements (1) construits avant cette date ne répondent pas aux règles de sécurité.

Les statistiques du risque électrique


Les anomalies à l'origine des accidents électriques se situent principalement dans :

  • la cuisine (30 %) ;
  • la chambre (24 %) ;
  • la salle de séjour (14 %) ;
  • la salle de bains (10 %).

Les accidents électriques sont le plus souvent provoqués par l'installation électrique elle-même, notamment les prises de courant, les fils électriques et le tableau électrique.

  • 50 000 incendies sont de source électrique chaque année (1).
  • 300 000 installations deviennent dangereuses chaque année. Sans entretien, on estime qu’une installation devient dangereuse au bout de 10 ans.

(1) Source : Observatoire national de la sécurité électrique, mars 2017.

Focus : découvrez la collection "L'Officiel de l'Électricité"

Le seul ouvrage élaboré avec l’ensemble de la filière des professionnels de l’électricité traitant des installations électriques dans les bâtiments d’habitation neufs.

Les 6 fondamentaux de la sécurité électrique :

  1. Présence d’un appareil de coupure générale de l'installation électrique (disjoncteur), facilement accessible à l'intérieur du logement.
  2. Présence, à l’origine de l’installation, d’au moins un dispositif différentiel de protection adapté à la prise de terre, pour détecter les fuites de courant. Il protège l'ensemble de l'installation électrique.
  3. Présence, à l'origine de chaque circuit, d’un disjoncteur de protection contre les surintensités, adapté à la section des conducteurs.
  4. Présence, dans chaque local contenant une baignoire ou une douche, d'une liaison équipotentielle et respect des règles d'installation des matériels électriques autour de la baignoire ou de la douche.
  5. Absence de matériels électriques vétustes, inadaptés à l'usage ou présentant des risques de contact direct avec des éléments sous tension (fils dénudés, prise de courant cassée, etc.).
  6. Protection mécanique des fils électriques par des conduits, des moulures ou des plinthes en matière isolante.

Ces différents points de sécurité sont illustrés par La minute Promotelec.

Compteur éléctrique normée pour sécurité électrique optimisée
Votre navigateur est obsolète

Pour accéder à ce site, vous devez mettre à jour votre navigateur