La seule association à but non lucratif engagée pour plus de confort et de bon sens dans l’habitat.

Les pompes à chaleur hybrides

Publié le 05 Juil 2016

Pompe à chaleur hybride – Définition et fonctionnement

La pompe à chaleur hybride est le couplage d’une pompe à chaleur électrique avec une chaudière au fioul/gaz. Ce couplage permet d’utiliser :

  • la pompe à chaleur, lorsque les conditions de fonctionnement sont optimales ;
  • et la chaudière gaz/fioul, lorsque le rendement de la pompe à chaleur se dégrade de manière trop importante (période de grand froid ; haute température de réglage définie pour l’eau chaude sanitaire), assurant ainsi la relève.

La partie pompe à chaleur de cet équipement hybride est de type air/eau, la restitution de la chaleur dans le logement est donc réalisée via des radiateurs et/ou un plancher chauffant.


Pour quel logement ?

La pompe à chaleur hybride est particulièrement adaptée aux maisons individuelles, car elle nécessite l’implantation du module extérieur de la pompe à chaleur mais également l’implantation de la chaudière dans le logement. Pour le fonctionnement de la chaudière, il est également nécessaire d’avoir un accès au gaz ou d’avoir un stockage du combustible (cuve à fioul ou gaz).

C’est pourquoi les pompes à chaleur hybrides sont essentiellement mises en œuvre en remplacement d’une chaudière gaz ou fioul.

Le couplage des deux générateurs (pompe à chaleur et chaudière au fioul/gaz) permet de s’affranchir de l’impact des conditions climatiques sur les performances du système avec l’utilisation du générateur le plus performant à chaque instant. Cet équipement peut donc être installé dans les régions au climat rigoureux. Ce couplage est également adapté aux logements nécessitant d’importants besoins en chaleur.


Avantages et inconvénients

Avantages

  • Réduction des consommations énergétiques (énergie puisée dans l’environnement par la pompe à chaleur)
  • Utilisation d’une énergie renouvelable (pompe à chaleur)
  • Indépendance de l’équipement face aux conditions climatiques

Inconvénients

  • Le module extérieur de la pompe à chaleur, qui peut être source de nuisances acoustiques et dont l’intégration en façade peut être sujette à autorisation (exemple : dans le cadre du plan local d’urbanisme (PLU))
  • Prix d’investissement plus élevé que les autres solutions
  • Nécessité d’une cuve de stockage pour le combustible, s’il n’y a pas d’accès au réseau de gaz


Conseils d’utilisation et entretien

Conseils d’utilisation

L’utilisation d’émetteurs à basse température permet un fonctionnement avec un rendement optimal des générateurs (pompe à chaleur et chaudière à condensation).

Entretien

Cet équipement intégrant un générateur à combustion (chaudière gaz/fioul), il nécessite un entretien annuel ou biannuel par un technicien qualifié pour assurer la pérennité de l’équipement et de ses performances. Il réalisera notamment :

  • le nettoyage et le réglage de la chaudière (bruleur) ;
  • l’évaluation des polluants atmosphériques ;
  • la vérification de la non-obturation du conduit d’évacuation des fumées ;
  • le bon fonctionnement de la pompe à chaleur ;
  • le nettoyage du (ou des) filtre(s) (si présent) et de l’échangeur extérieur ;
  • le bon fonctionnement du boîtier de régulation.


Coûts / prix

Coûts(1)

6 000 € - 10 000 € pour l’équipement et 3 500 €- 4 500 € pour la pose

(1) Estimatif variable selon les marques, prestataires, puissances et fonctionnalités des équipements.

Les recommandations de Promotelec

Pour assurer une performance optimale et un fonctionnement maximal, installez des équipements proposés en package par les fabricants et bénéficiant du marquage NF Systèmes multi-énergies.

Votre navigateur est obsolète

Pour accéder à ce site, vous devez mettre à jour votre navigateur