La seule association à but non lucratif engagée pour plus de confort et de bon sens dans l’habitat.

Les radiateurs électriques

Publié le 21 Juin 2016

Radiateur électrique – Définition et fonctionnement 

Le radiateur électrique permet de restituer la chaleur issue du courant électrique le traversant. En fonction de la technologie utilisée, la restitution de la chaleur sera différente, laquelle pourra apporter plus ou moins de confort, et impacter les consommations énergétiques.

La restitution de la chaleur d’un radiateur électrique est, selon les modèles, majoritairement réalisée par convection ou par rayonnement.

Une restitution douce de la chaleur, correspond à une émission de chaleur diffuse et avec un faible écart de température entre le radiateur et la température de réglage définie (température de consigne). Le radiateur à inertie ou rayonnant permettent cette chaleur douce.

Une restitution par convection entraînera une stratification plus importante de l’air dans la pièce, des mouvements d’air, et procurera, à température équivalente, une sensation de confort moindre.

Le radiateur est généralement mis en œuvre lors du renouvellement d’un équipement existant similaire, il est alors l’opportunité d’installer un matériel plus efficient, disposant de fonctionnalités avancées (régulation, programmation) et offrant une restitution de la chaleur plus confortable (chaleur douce) tout en diminuant les dépenses énergétiques. Le système peut également être installé en remplacement d’un système type chaudière fioul/bois, il permet alors de s’affranchir du stockage du fioul ou du bois.

Quel modèle choisir pour quel logement ?

Cette solution est adaptée aux maisons et appartements, quelle que soit la taille. La grande variété de modèles et de puissances disponibles permet d’adapter ces émetteurs à toutes les typologies d’habitat.
Pour permettre un fonctionnement à basse température, offrant plus de confort, il convient que les besoins en chauffage ne soient pas trop importants. Une rénovation de l’isolation peut donc être nécessaire pour obtenir le confort souhaité.

La mise en œuvre d’un tel système est également simplifiée par les faibles contraintes d’installation, et n’est pas dépendant dans son fonctionnement des conditions climatiques.

Avantages et inconvénients

Avantages

  • Entretien des émetteurs presque inexistant
  • Grand nombre de références avec des puissances et designs différents pour une adaptabilité maximale
  • Faible coût d’achat
  • Installation aisée

Inconvénients 

  • Utilisation d’une source d’énergie plus onéreuse
  • Évolutivité de l’installation moindre 

Conseils d’utilisation et entretien

Conseils d’utilisation

L’utilisation de radiateurs à inertie (diffusant une chaleur douce) peut permettre de réduire les dépenses d’utilisation, en programmant le fonctionnement des radiateurs de préférence sur les heures « creuses » pour que la chaleur puisse être restituée durant les heures « pleines ».

Entretien

Cet équipement ne nécessite presque aucun entretien. Il suffit de maintenir le radiateur propre (le dépoussiérer régulièrement) et ne pas encombrer la face avant (par un meuble ou autre).

Coûts / prix (1)

250 € - 1 000 € pour un modèle performant et 100 € - 150 € par émetteur pour la pose.

(1) Estimatif variable selon les marques, prestataires, puissances et fonctionnalités des équipements.

Les recommandations de Promotelec

  • Pour réduire les dépenses énergétiques tout en préservant le confort, utilisez un thermostat et un délesteur. Son but est de réaliser des économies d'énergie en souscrivant un abonnement sous-dimensionné par rapport à votre consommation moyenne
  • Pour assurer une sécurité et des performances optimales, utilisez des équipements bénéficiant du marquage NF Électricité Performance 3 étoiles œil, repérable par le logo ci-dessous. Ces équipements bénéficient entre autres d’une régulation plus fine, d’une détection de présence, mais également d’une détection d’ouverture des fenêtres.
    logo_nf-electricite-performance-3-etoiles-oeil
Votre navigateur est obsolète

Pour accéder à ce site, vous devez mettre à jour votre navigateur